Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Transimmo, Agence immobilière BOULOGNE SUR MER 62200

Savez-vous que le PTZ peut financer l’achat de votre logement même ancien ?

Publiée le 14/02/2015

En effet, pour tenter de résoudre la pénurie de

logements, le gouvernement a mis en place de

nouvelles conditions d’attribution du Prêt à Taux Zéro.

 

 

 

Si le Prêt à Taux Zéro (PTZ) paraît bien compris par les acquéreurs d’une habitation neuve, il semble que les futurs propriétaires d’un logement ancien ne connaissent pas les récentes dispositions en leur faveur. Il faut avouer que le gouvernement, dans un souci de simplification (sic), a créé ce qui semble être une belle usine à gaz. Mais le dispositif peut vous être utile, alors voici comment on peut résumer ces nouvelles modalités :

 

-          Vous devez acquérir votre résidence principale pour la première fois ou certifier ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale au cours des 2 années précédant la demande de prêt.

-          Vos ressources ne doivent pas excéder un certain plafond qui dépend de vos charges de famille et de votre lieu de résidence en sachant que les ressources prises en compte sont celles de l’année en cours moins deux ans (autrement dit 2013 si vous concrétisez votre projet en 2015). 

-          Le logement doit se trouver dans l’une des communes spécifiées par arrêté.

-          Il doit nécessiter des travaux qui devront être réalisés dans les trois ans et représenteront 25 % du coût total de l'opération. Ces travaux doivent correspondre à la création de surfaces habitables supplémentaires, à la modernisation, l'assainissement ou l'aménagement de surfaces habitables, ou à des travaux d'économies d'énergie. En sachant, dans ce dernier cas, que la réglementation relative aux performances énergétiques a été abrogée.

 

Une bonne nouvelle donc pour les futurs acquéreurs de logements anciens, dans la mesure où ils respectent les conditions énumérées ci-dessus, mais ils devront néanmoins trouver d’autres moyens de financement (prêts d’accession sociale, conventionné, bancaire, épargne logement, etc.) puisque le PTZ ne saurait financer la totalité de l’opération.